Menu

Les cartes virtuelles (VCC)

Fonctionnement des OTA
Les grands OTA que sont Booking.com, Expedia.com, hotels.com ou Agoda.com collectent peuvent collecter mes règlements lors de la réservation. Dans ce cas, ils fournissent aux hôteliers, non pas les données de la carte du client, mais une alias, qui est une carte virtuelle ou VCC .

 

Cartes virtuelles ou virtual credit card (VCC)

Une carte virtuelle ou VCC est généralement émise pour un usage encadré afin de limiter les risques de compromission.
Une carte virtuelle représente en quelque sorte l’alias d’une carte existante qui ne pourra être utilisé qu’à partir d’une certaine date et depuis un MCC défini. En l’occurrence, dans le secteur du tourisme, il est nécessaire d’avoir un contrat avec le MCC 7011 (HOTELS) pour pouvoir la débiter.
Ainsi, dans le cas où le numéro de carte tombait entre les mains d’une personne mal intentionnée, elle ne pourrait pas déclencher de débit sur la carte source.
Etant donné la nature spéciale des cartes issues par ces OTA, il est en général impossible de réaliser des demandes d’autorisation, de pré-autorisation ou de vérification au moment de la commande.

Si la carte n’est débitable que le jour de la réservation par un MCC 7011 par exemple, l’émetteur, en général MASTERCARD B2B PRODUCT, renverra un code d’erreur pour transaction invalide (12).

Carte virtuelle Booking.com
Booking.com utilise des cartes virtuelles sur certaines destinations.  En fonction du paramétrage réalisé sur le site de l’hôtel, une réservation pourra être réalisée avec ou sans prise d’empreinte carte. Si l’hôtelier a choisi de demander un moyen de paiement, alors BOOKING.com génèrera une carte virtuelle et l’adressera à l’hôtelier ou à son prestataire technique. Avec la crise du covid19, booking n'autorise plus les débits de ses VCC qu'un jour après le checkin du client.
En savoir plus sur le fonctionnement des cartes virtuelles de booking.com

 

Carte virtuelle Expedia
Chez EXPEDIA, il est possible de laisser le visiteur choisir entre la possibilité de payer à l’hôtel (Hotel Collect) ou de payer directement lorsqu’il réalise la réservation (Expedia Collect). Cette option est appelée Expedia Traveler Preference (ETP). Si un client utilise la méthode Expedia Collect, une carte virtuelle sera alors générée.
En savoir plus sur le fonctionnement des cartes virtuelles de expedia.com

 

Comment gérer une carte virtuelle avec Centralpay

La meilleure méthode pour stocket une VCC et de pouvoir l'utiliser une fois disponible est de créer un « Customer » et de lui associer la carte concernée.

Deux options sont ouvertes :

  • Soit la carte est débitable au moment de la création et une demande de vérification est réalisable à la création du customer 
  • Soit la carte n’est pas utilisable à la création du customer et la carte doit etre créé sans vérification. Cela ne signifie pas qu’elle ne pourra pas être utilisée à  terme. Cela veut simplement dire qu’elle ne doit être débitée qu’à une certaine date. En génaral les  OTA auront préalablement vérifié les données de la carte pour s'assurer qu'elle était débitable.

Ainsi, créer un customer dans l’API Centralpay permet de tokeniser la carte virtuelle, sécuriser son stockage et de faciliter son utilisation lorsque les conditions d’acceptation initiales auront été réunies.

En savoir plus sur la création des customer